Qui sommes nous ?

La GLTSO regroupe 250 Loges (dont certaines dans les territoires d'outre-mer et à l'étranger (Belgique, Italie, Thaïlande, ...) et près de 4.500 membres. Le rite majoritaire est le Rite Ecossais Rectifié, mais sont également pratiqués le Rite Français Traditionnel, le Rite Ecossais Ancien et Accepté et les Rites Anglo-Saxons (le Rite Emulation, le Rite d'York et le Rite Standard d'Ecosse). ...

La GLTSO reste attachée à l’aspect initiatique de la Maçonnerie, à la pratique rigoureuse des rituels, l’étude des symboles, le perfectionnement spirituel de ses membres, la fraternité avec tous les maçons, quelle que soit leur appartenance. Ses travaux se déroulent sous l’égide du Grand Architecte de l’Univers.
Elle n’opte pas pour une intervention directe dans la vie politique et la « société civile », mais enjoint ses frères « d’aller porter parmi les autres hommes les vertus dont ils ont promis de donner l’exemple ». Elle participe en revanche aux œuvres humanitaires maçonniques, car la « Bienfaisance » est un devoir essentiel du maçon au RER. Exclusivement masculine par tradition historique, elle compte néanmoins, parmi les Obédiences qu’elle reconnaît, des structures mixtes ou féminines : la Grande Loge Féminine de France, le Droit Humain, Grande Loge Mixte de France, Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm et la Grande Loge Mixte Universelle.

Tout homme « libre et de bonnes mœurs » croyant en la transcendance de l’être humain peut y rentrer quelles que soient ses opinions politiques et religieuses. Athées et matérialistes pourraient s’y sentir mal à l’aise, mais le rituel maçonnique peut aider à faire progresser sur le chemin de la Lumière et de la Vérité tous ceux qui ne se mettent pas un bandeau sur les yeux ! Les discussions politiques et religieuses stricto sensu y sont interdites, comme le veulent les Constitutions d’Anderson afin d’éviter toutes discordes « viscérales ». Par contre, et la GLTSO est très stricte sur ce point, toutes les personnes appartenant à un mouvement extrémiste ou à une secte sont refusées ou exclues. Les profanes doivent s’engager, par écrit, sur ces deux points. Les principes maçonniques de tolérance et d’adogmatisme sont totalement opposés aux vues développées par ces mouvements politiques ou sectaires.

Maintenir une Maçonnerie Traditionnelle Spiritualiste et Humaniste peut s’avérer être un défi dans notre monde matérialiste dominé par les puissances financières et médiatiques. Nous ne voulons pas « hurler avec les loups » et perdre notre authenticité pour être « à la mode ». Nous avons l’Utopie de continuer à porter au troisième millénaire une Tradition Initiatique vivante pour aider l’Homme dans sa réalisation intérieure qui est son véritable but, seul moyen d’aider l’ensemble de l’humanité à progresser vers la Paix, la Justice, la Fraternité.