Bienvenue sur le site de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra (G.L.T.S.O.).

 

Fondée en 1958, mais issue d’une histoire remontant au 18ème siècle, la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra est une obédience maçonnique qui réunit aujourd’hui près de 300 loges. Les Frères qui les composent travaillent à six rites différents mais sont tous rassemblés autour des mêmes principes : souci d’un sincère perfectionnement moral et intellectuel de soi-même, désir d’une vraie liberté, attention au bien-être d’autrui, recherche d’une authentique spiritualité, esprit de fraternité et d’universalité, croyance ouverte et tolérante en un Grand Architecte de l’Univers. Les pages de ce site ont pour vocation de présenter la franc-maçonnerie telle que nous la concevons et que nous la pratiquons. Elles offrent des informations générales sur ce que nous sommes et ce que nous voulons, sur notre passé, sur notre actualité ; elles répondent à des questions que l’on peut se poser. Mais il faut savoir qu’avant tout la franc-maçonnerie se vit, qu’elle est, surtout, un engagement et une manière d’être au monde.

Bonne lecture… Le Grand-Maître, René DOUX

Non à la Barbarie

Comment ne pas pleurer devant la barbarie qui s’est révélée dans la nuit du vendredi 13 novembre ? Les communiqués des assassins, organisateurs de ces crimes ne justifient pas leurs actes : ils n’évoquent que « leurs ennemis et la capitale de la perversion ». La série d’attentats qui a frappé les rues de Paris en jonchant le sol de plus de cent morts est donc un acte de guerre. Nous pleurons les morts injustes, mais nous pleurons également l’ignominie de l’agression barbare. Comment des hommes peuvent-ils être tombés si bas qu’ils justifient leurs actes au nom « d’Allah le Très Miséricordieux  » ?

La Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra est très consciente de la gravité de l’évènement et de la soudaine situation qui plonge la guerre au cœur de notre société.

Bien sûr les Musulmans de France vont devoir s’exprimer et crier leur rejet du radicalisme qui pousse certains de ses enfants dans l’abjection. Bien sûr nous devons distinguer la folie de l’extrémisme de la paix qui doit émaner de la recherche de Dieu, quel que soit le Nom que les hommes veulent lui donner. Bien sûr aucun amalgame ne doit être fait entre le pacifisme de l’Islam respectant notre République et l’intégrisme guerrier se revendiquant d’un Islam dévoyé.

Mais la naïveté n’est plus de mise et nous devons veiller à protéger nos valeurs et nos enfants quelle que soit la couleur de leur peau. Notre société est multiple, multiculturelle et multi-cultuelle. L’idéal maçonnique veut qu’elle soit aussi fraternelle. Nous ne pouvons tolérer que les vices les plus pervers puissent gouverner une partie de l’humanité et menacer de façon permanente la paix que nous recherchons depuis la nuit des temps. Nous espérons que la Lumière la plus vive chasse enfin les ténèbres de la barbarie. Malheureusement comme l’hydre elle ressurgit nous promettant de pleurer encore.

Chacun a des devoirs. Le moindre que nous puissions assumer est de quotidiennement développer les sentiments de fraternité, compassion envers les Hommes et respect de nos devoirs en continuant à vivre humainement et à promouvoir le sourire. Les situations de crise mortelle assignent d’autres obligations moins joyeuses que certains devront assumer. Les résistants qui se sont opposés à la folie nazie ne se sont pas engagés de gaîté de cœur mais ils ont agi selon leur conscience. Nous ne savons pas encore quelles obligations vont naître de la situation née de cette nuit de novembre mais nous devrons y répondre par la solidarité que nous prônons dans notre idéal de Maçons.

Les Frères de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, le 16 novembre 2015.